Téléphone de VAIO sera libéré

Récemment, il ya des nouvelles que le VAIO a prêt à développer l’industrie du téléphone mobile, VAIO sera libéré leur premier téléphone mobile VA-10J en Mars.

Il est rapporté que le positionnement du VA-10J est le bas de gamme. Sur la configuration matérielle, il est équipé d’un écran de 5 pouces avec une résolution de 720p, un CPU Qualcomm Snapdragon 410, une combinaisons de mémoire de 2Go de RAM et 16Go de ROM, une caméra arrière de 13 millions de pixel et une caméra frontale de 5 millions de pixel, fonctionner sous le système Android 5.0, la configuration globale est assez bonne. Le téléphone de la version détail avec une boîte d’emballage de couleur noir pur pour emballer, le même du VAIO logo avec l’ordinateur portable Sony.

Si vous voulez acheter telephone portable, visitez le site Comebuy, il a un grand nombre de téléphone mobile de marque Chinois pas cher et abordable.

 

Polaroid iZone : un appareil photo pour les dispositifs Android et iPhones

Certaines entreprises veulent vous aider à prendre de meilleures photos avec votre appareil photo en améliorant sans cesse le capteur photo dans les smartphones. D’autres prennent une approche différente. L’idée est de commercialiser des modules caméra séparés que vous pouvez contrôler avec votre smartphone.

Polaroid est maintenant l’un de ces constructeurs, grâce à l’introduction du Polaroid iZone. C’est une petite caméra de 18 mégapixels avec un zoom optique 8x et une ampoule flash LED. Vous pouvez connecter le iZone avec vos appareil iOS ou Android, et l’utiliser à la place des capteurs intégrées dans vos dispositifs lorsque vous prenez un cliché.

Le Plaroid iZone se connecte à votre appareil mobile grâce à une connectivité Wi-fi, vous permettant d’utiliser l’écran de votre smartphone comme viseur. Et, tandis que le iZone a un peu de stockage intégré (juste 32 Mo), dès lors qu’il est jumelé avec votre smartphone, les photos peuvent être directement enregistrées sur votre appareil mobile.

Alors que ce n’est pas le premier appareil photo à offrir une connectivité Wi-fi et être compatible avec les dispositifs Android et les iDevices à arriver sur le marché, c’est l’un des plus petits périphériques grâce à un design carré de 5 centimètres. Il est également prévu d’être l’un des moins chers : l’appareil photo Polaroid iZone sera commercialisé pour la modique somme de 180 dollars dès lors qu’il sera lancé au printemps.

Plus filmer équipement, veuillez visiter : http://fr.comebuy.com/sport-camera-763

Vous voler des informations bancaires via votre smartphone.

Plus en plus, pirates cherchent à obtenir des renseignements bancaires, même à partir de leurs téléphones intelligents pour voler l’argent des victimes, selon une étude publiée mardi.
Par rapport à un an plus tôt et 6 fois–soit588.000–fois plus d’utilisateurs exécutant l’appareil mobile Android ont été opposées à leur information de services bancaires en ligne au cours des 12 mois précédents d’attentats, révèle les recherches effectuées par la firme de sécurité informatique Kaspersky Lab avec l’Organisation internationale de Police Interpol.

60% des programmes utilisés par ces pirates contre les systèmes Android entre août 2013 et juillet 2014 étaient conçus pour dérober des informations bancaires voire de l’argent.

L’étude s’est penchée surtout sur des appareils dotés d’un système d’exploitation Android, car ils représentent 85% du marché des mobiles. «C’est facile de comprendre pourquoi les cybercriminels créent autant de logiciels malveillants ciblant les appareils sous Android: aujourd’hui les smartphone a venir sont de plus en plus utilisés pour régler des achats ou des services en ligne», expliquent les auteurs de l’étude.

 

Getting started Kit Kat WIKO fruits de moins de 50 euros

Dans la CDI, et nous allons au stand de France WIKO. Nous avons la possibilité de Goa, smartphones Android, changer de moins de 50 euros. Ce qui est réel ? Certaines réponses dans ce tutoriel.

Wiko était présent en force à l’IFA de Berlin avec l’ensemble de ses nouveaux smartphones présentés ses dernières semaines. Parmi eux, le Goa, un smartphone low cost particulièrement intéressant. En effet, pour 49 euros, on a le droit a un téléphone sous Android KitKat. Nous avons pu le prendre en main pour tenter de voir ce qu’un tout petit prix peut donner sur un smartphone. Dès la prise en main du terminal, on ressent qu’on tient dans la main un terminal vraiment d’entrée de gamme. Il est léger, très léger et aussi vraiment petit. La sensation de solidité n’est pas du tout au rendez-vous, avec un plastique pas très dur, comme on peut s’en douter sur un terminal à ce prix.

L’écran de 3,5 pouces possède des bords tout de même assez larges, mais il fait le boulot pour le prix. Pour rappel, la taille est de 3,5 pouces avec une définition de 320 x 480 pixels. La luminosité de l’écran n’est pas très élevée et les angles de vision pas très larges. Sous la coque, on trouve un SoC MediaTek dual core cadencé à 1 GHz assisté par 512 Mo de mémoire vive. Le strict minimum en 2014 pour tenter de faire fonctionner correctement Android, bien que l’on ne soit pas en droit d’attendre plus de cet appareil. L’appareil photo ne fera pas de miracle puisqu’on retrouve un capteur de 2 mégapixels au dos et 1,3 mégapixel en façade.

Le point fort du Goa est donc son prix puisque pour moins de 50 euros, on accède à Android KitKat mais également au support de la H+ au niveau du réseau. Enfin, terminons par un point qui aurait peut être pu être mérité un peu plus d’attention de la part de Wiko, c’est la finesse du terminal. Si ce dernier est assez compact en hauteur et largeur, on ne peut pas dire la même chose de l’épaisseur qui atteint 11,3 mm. La disponibilité du Wiko Goa est déjà effective chez la plupart des revendeurs français.

 

 

Dans l’ombre de la guerre de smartphone d’Apple de moins de 100 euros

Même si prohibitifs tarifs Apple modèles, les mobile pas cher sans abonnement continuent de baisser. Motif : dans une grande bataille entre le modèle d’entrée de gamme du fabricant.

On est bien loin du buzz du nouvel iPhone 6, dont les tarifs dépassent pour la première fois la barre symbolique des 1.000 euros. Derrière la machine « Apple », la guerre mondiale des prix est bien déclarée sur le marché du smartphone. Les grands constructeurs ont profité de la dernière édition de l’IFA, le rendez-vous électronique incontournable de la rentrée à Berlin, pour présenter en grande pompe leurs nouveaux modèles, avec à la clef de nombreux appareils d’entrée de gammes.

En début de semaine dernière, Archos a par exemple fait savoir qu’il lançait un smartphone 4G à 99,99 euros. Un nouveau modèle qui va marcher sur les plates-bandes du groupe franco-chinois Wiko, bien positionné sur le segment d’entrée de gamme avec son modèle Kite aux caractéristiques semblables et vendu également moins de 100 euros.

Les grands constructeurs se lancent aussi dans la bataille. Le 15 septembre, Google tiendra une conférence de presse en Inde où devrait être officiellement dévoilé l’Android One, un smartphone à moins de 100 euros . Au début de l’été, Samsung a, de son côté, musclé son portefeuille de mobiles « abordables » avec le Galaxy Core Lite, mais aussi le Core 2, le Young 2, le Styra 2 et le Ace 4. En mai dernier, Microsoft a fait de même avec la gamme X de ses mobiles Nokia et le Moto E. Une effervescence qui ne doit rien au hasard.

Un marché en plein essor

« Le phénomène low-cost pour les smartphones n’est pas complètement nouveau. Cela fait près de deux ans qu’il est en marche, mais il est indéniablement beaucoup plus visible et il accélère », analyse Grégory Hachin, expert du digital au sein du cabinet de conseil Kurt Salmon. « On voit bien que les sorties de ces modèles d’entrée de gamme sont beaucoup plus médiatisées par les grands groupes . Une communication « active » qui vise à se faire une place sur un segment en plein essor. Les effets de la crise, mais aussi le besoin pour les constructeurs d’élargir le marché en atteignant des ménages aux revenus moins élevés, jouent désormais à plein.

Conséquence directe de cette guerre des prix : le tarif moyen des smartphones ne cesse de baisser, malgré les tarifs prohibitifs d’Apple. Selon une étude du cabinet GFK publiée début septembre, le prix moyen d’un appareil, dit nu, a chuté, à l’échelle mondiale en 2013, « de 250 euros à 211 euros, alors qu’en Europe de l’Ouest, il est passé de 350 euros à 330 euros. »

Car les téléphones à bas tarifs gagnent peu à peu des parts de marché. Toujours selon GFK, les smartphones proposés en dessous de 300 euros ont gagné 5 points, à 56% de part de marché, en Europe de l’Ouest et 7 points, à 78%, à l’échelle mondiale, note encore l’étude. « Cette montée en puissance des smartphones abordables est très calirement liée à la forte croissance de ce marché dans les pays émergents et plus spécifiquement dans les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud, ndlr) où la demande pour ce type d’appareils a décollé immédiatement », commente Jérôme Colin, spécialiste des questions télécoms, média et Internet au sein du cabinet de conseil Roland Berger.

Or, ces pays vont progressivement devenir le nouveau centre névralgique mondial des mobiles. Dès 2017, 57% des smartphones écoulés dans le monde se vendront dans les pays émergents contre 30% en 2013, selon une étude d’Ovum publiée en 2013 . On le comprend donc : pour les grands noms de l’électronique, muscler leur gamme de smartphones à bas prix est aujourd’hui une nécessité s’ils veulent continuer à conquérir des consommateurs au plan mondial.

 

Older posts